Sol Y form, salle de sport, fitness, remise en forme, zumba, Eysines, Bordeaux, Bruges, Le Haillan, Saint Médard en Jalles, Saint Aubin de Médoc, Taillan-Médoc, Blanquefort, Bruges, Le Bouscat, Le Pian-Médoc, Gironde, 33 Quelques minutes de Sport pour augmenter son espérance de vie

Quelques minutes de Sport pour augmenter son espérance de vie

Pour augmenter son espérance de vie et réduire le risque de mourir prématurément, il suffirait de pratiquer 10 minutes d’activité physique par jour.

10 minutes d’ activité physique  par jour suffiraient à réduire le risque de mortalité précoce, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Medicine & Science in Sports & Exercise . Des conclusions encourageantes quand on sait que la sédentarité est aujourd’hui un problème de santé publique.

Les chercheurs de plusieurs universités américaines ont mené une étude de grande ampleur avec 3029 participants, âgés de 50 à 79 ans, dans le cadre du National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES). Dirigée par l’agence nationale de santé américaine (CDC), cette enquête évaluait la santé d’enfants et d’adultes aux États-Unis. Pendant 7 jours les volontaires ont porté des accéléromètres pour évaluer de manière très précise le niveau d’activité physique. Les scientifiques ont pendant 8 ans recueilli les taux de mortalité.

10 minutes suffisent à faire la différence

Sans surprise, l’étude a confirmé que les personnes sédentaires sont cinq fois plus susceptibles de mourir prématurément que les plus actives, et ont trois fois plus de risques de décéder que les volontaires qui pratiquent une activité physique modérée.

Mais, les chercheurs ont aussi observé que 10 minutes d’ activité physique par jour suffisaient à augmenter l’espérance de vie. Et que passer à 30 minutes de sport par jour avait des effets encore plus marqués sur le taux de mortalité prématurée.

“Les personnes qui marchaient dans leur maison, faisaient la vaisselle ou passaient le balai enregistraient une espérance de vie plus longue que celles qui restaient assises à leur bureau”, a commenté Ezra Fishman, en charge de cette étude. Et d’ajouter que “l’activité n’a pas besoin d’être particulièrement vigoureuse pour être efficace. C’est ça le message de santé publique”.

Postez un commentaire